Étienne Luneau : C'est maintenant que ça commence ! Théâtre Essaion Affiche

Séances selon les jours

21h30
Juin
DiLuMaMeJeVeSa
20212223
24252627
Étienne luneau : c'est maintenant que ça commence !
du mercredi 20 juin 2018
au mercredi 27 juin 2018
  Réduction
 


Pour être informé des prochaines dates pour "Étienne luneau : c'est maintenant que ça commence !"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


réduction
 
Dès 10,95€/pers
16,45€
Frais de Réservation
inclus
jusqu'à -33%

2 critiques

Afficher toutes les critiques sur Étienne Luneau : C'est maintenant que ça commence !>>



hermione92 Inscrite Il y a 7 ans 1391 critiques 70  
Utile: Oui Non
-etienne luneau dans ça commence maintenant
10/10

Un "cheune" artiste, un peu beaucoup comédien,chanteur à texte, trublion de music hall aux accents de cabaret mais "Brisson" la le descriptif de ce phénomène de scène pour en venir à son complice aux doigts experts et délicats capable de faire" tangotter" les touches,valser blanches et noires et faire rire le piano.En fait c'est l'histoire d'un mec(extra) ordinaire..Mais chut tout part en quenouille et il faut bien l'avouer:il faut que le soupir aille!J'ai tellement été emballée que je suis repartie avec le CD pour prolonger à l'envie ce moment inoubliable,tendre(non ces deux la ne s'aimaient pas ,aux accents du grand Jacques) et drôle à la fois:la moulinette et Vian! .Que du bonheur!
# écrit le 22 Février


Ced L Inscrit Il y a 5 mois 10 critiques  
Utile: Oui Non
-C'est maintenant que vous venez!
10/10

Étienne Luneau, bien servi par son pianiste co-compositeur et arrangeur Joseph Robinne, nous convie à un spetacle "cabaret" où le burlesque des situations, le comique de ses ressorts vont parfois se promener dans l'aigre-doux, dans une pièce montée savamment organisée, puisque tous les personnages hauts en couleurs ou bas d'étage s'entremêlent dans des chansons à un rythme effréné. Quelles sont les influences d'Étienne Luneau dans l'univers qu'il a créé? Je ne sais, mais à son écoute, on peut penser aux cabarets allemands, après 1918, et leurs chansons comiques teintées d'amertume, un revêtement tragi-comique qui ont fait les belles heures de ces années avant de devoir prendre le chemin de l'exil. Étienne Luneau, c'est peut-être Friedrich Hollaender, Mischa Spoliansky, et pour les références françaises, un Boris Vian sous amphétamines, aux accents Brel quand il se pose dans des compositions bleu-gris ou, quand il se déchaîne "avé l'assent", un Fernandel hyperactif, voire un Reggiani barbier ou perceur de coffres, même un Frère Jacques qui en remplacerait quatre Si ces références ne vous disent rien, pas de panique! Vous pourrez trouver vos propres références, même si elles ne sont pas celles d'Étienne Luneau mais qu'elles font partie de la famille quand même! D'autant plus que le spectacle peut s'enorgueillir de toucher plusieurs générations, et de saynettes en scénettes, dans une écriture entremêlant l'ancien et le moderne, toutes se retrouvent à l'issue du spectacle dans une apothéose qui n'a rien à envier au slapstick de Keaton.
# écrit le 08 Février


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis: