En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

La Mue Théâtre Espace 44 Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "La mue"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre Espace 44, 69001 Lyon


- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :

Performances en triptyque. Création musicale et picturale en temps réel.

" Antre-soi, ses rêves, ses projections... le gouffre résiste, s'extirper des croûtes, des habits qui nous habitent, soi que l'on habite, toi et un toit, chez moi, je me déshabille, dévisage, envisage, le tourbillon, la torture même et je te quitte, je suis un refuge, au fond de moi la mue s'exerce, je quitte et laisse sans cesse ce qui me blesse, je transperce la peau translucide de mes orteils, de mes bras et mon cou, la peau imaginaire, la peau du refuge qui s'ouvre, respire un nouvel air, un corps nouveau, métamorphose, l'être s'étire, je suis mue... "

Création musicale et picturale en temps réel — au piano préparé avec des objets sonores et à la peinture à base d'huiles, pigments et encres sur rétroprojecteur et peau.
Immergé dans l'étendue de l'instant, le spectateur regarde les sons en appeler d'autres et entend un univers onirique de formes en mouvement et d'émotions picturales. Synesthésie !






Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 60 minutes soit 01h00





Evénements associés :
Candide, qu'allons-nous devenir ?
Wareware nomoromoro (nos histoires...)
Joséphine baker
Salomé
Building
Le fétichiste
Méduse
Les hérétiques
Toxique
Sherlock holmes, élémentaire mon cher... !