En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Séances selon les jours

16h00 20h30
Septembre
DiLuMaMeJeVeSa
2829
30
Octobre
DiLuMaMeJeVeSa
123456
78910111213
14
Juste la fin du monde
du vendredi 28 septembre 2018
au dimanche 14 octobre 2018
  Réduction
 


Pour être informé des prochaines dates pour "Juste la fin du monde"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


réduction
 
Dès 15,50€/pers
17,50€
Frais de Réservation
inclus
jusqu'à -11%

Juste la fin du monde

de Jean Luc Lagarce , mis en scène par Julien Gaspar Oliveri

Antibéa Théâtre, Antibes

Après des années d'absence, Louis rend visite à sa famille pour annoncer sa mort. A la fin de l'après-midi, il repartira sans avoir rien dit.

Je rencontre l'écriture et les pièces de Jean-Luc Lagarce il y a dix ans, comme élève au conservatoire national de Paris.

Après avoir travaillé et mis en scène "J'étais dans ma maison et j'attendais que la pluie vienne" du même auteur, à Antibéa, il était évident de poursuivre cette aventure avec cette pièce profondément dense où les rapports familiaux sont exposés avec brutalité.

Ils questionnent les sentiments d'abandon et de culpabilité.

Travailler sur un texte de Jean-Luc Lagarce, c'est enquêter passionnément sur la langue.

Dans le détail, la partition de "Juste la fin du monde" est une matière première pour celui qui l'interprète.

Le langage comme la pensée se précisent à mesure que la journée avance, il faut tout dire. Tout de suite.

Il est question d'acharnement pour se faire comprendre.

"C'est la deuxième version de cette mise en scène que nous présentons au Théâtre Antibéa avec le même groupe d'acteurs. Afin de traiter sans fioritures des scènes et des rapports entre les personnages, je décide de m'attacher au corps dans un espace plus sobre et plus libre. Les mots comme guide. Le corps comme la continuité de la pensée. "Juste la fin du monde" nous raconte que la vie continue après le champ de bataille. Une fois le combat livré, c'est le temps de l'arrangement. Cette pièce tisse le fil des rancunes et des peurs, des moments rares où elles se brisent. Ces instants, comme jamais, qui nous gardent tremblant jusqu'au bout et nous relient profondément à la vie".
- Julien Gaspar-Oliveri -



Prochaine Séance disponible:
Vendredi 28 Sept. 2018 à 20h30



Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 100 minutes soit 01h40

Lieu:
Antibéa Théâtre
Théâtre (~ 104 places)
15, rue Georges Clémenceau
06600   Antibes
Plan d'Accès



Région : Marseille Nice Avignon Aix - (06)




Dans la même salle :


Evénements associés :
Que viennent les barbares
Dormir 100 ans, la part des anges
Allers-retours
Les enfants c'est moi
La fonction de l'orgasme
Caffe latte
Les enivrés
Cherchez la faute !
Le roi arthur
Le joueur d'échecs