Critiques et Avis Anatomie de la Joie | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Anatomie de la Joie Théâtre Essaion Affiche

Séances selon les jours

21h00
Mars 2020
DiLuMaMeJeVeSa
1011121314
15161718192021
22232425262728
293031
Avril 2020
DiLuMaMeJeVeSa
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930
Mai 2020
DiLuMaMeJeVeSa
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Juin 2020
DiLuMaMeJeVeSa
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930
Anatomie de la joie
du mardi 10 mars 2020
au mardi 30 juin 2020
  Réduction
 


Pour être informé des prochaines dates pour "Anatomie de la joie"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


réduction
 
Dès 16,50€/pers
22,00€
Frais de Réservation
inclus
jusqu'à -25%

Anatomie de la Joie

de Anne Cadilhac, Sandrine Montcoudiol , mis en scène par Yann de Monterno

Théâtre Essaion, Paris

20 critiques avec une note globale de
9/10

Afficher toutes les critiques sur Anatomie de la Joie>>



2 pages de résultats
1 / 2

Isadanse Inscrite Il y a 3 ans 5 critiques  
Utile: Oui Non
-Y a de la joie ☀🎉🍓🍎
10/10

Un régal avec deux excellentes comédiennes qui alternent et manient avec un grand talent le piano et le chant... le texte est très bien écrit on passe d'un principe de réalité possible...à du burlesque, de l'onirique....le tout avec de la profondeur. la mise en scène est super elles sont authentiques touchantes et drôles!! J'ai passé un pur moment de plaisir😊...MERCI MERCI Un grand bravo à vous 2 !!
# écrit le 19 Juin


tantraoptimum109 Inscrite Il y a 4 ans 6 critiques  
Utile: Oui Non
-Géniales drolissime et professionnelles
9/10

Un excellent moment avec des bonnes surprises, de la créativité et elles sont complices !!!
# écrit le 21 Mai , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


75theatre Inscrite Il y a 4 mois 1 critique  
Utile: Oui Non
-Une belle surprise
10/10

Super spectacle qui m'a fait beaucoup rire ! L'histoire est bien construite et entrainante, on plonge vite dedans ! A voir absolument
# écrit le 02 Juin


Manyairs Inscrit Il y a 8 ans 4 critiques  
Utile: Oui Non
-Là où il y a du gène, il y a du plaisir
8/10

Un laboratoire, un piano et un décodeur génétique. Une expérience radicale où Camille (Anne Cadilhac) cobaye ultra volontaire, goinfrée au Papi Brossard et aux mélodies en mode majeure est peut-être porteuse du gène de la joie que recherche avec sévérité Fleur de Tolbiac (Sandrine Montcoudiol), chercheuse avide de reconnaissance et de plaisirs. Entre digressions et apostrophes musicales, le récit de l'expérience ne se passe pas tout à fait comme il le devrait. Sommes nous des êtres génétiquement prédestinés à être dépressifs ou joyeux ou devons-nous plutôt changer notre regard sur ce qu'il peut advenir pour prendre toujours le bon côté des choses ? La pièce délirante, frôlant parfois la folie des Monty-Pithon (les passages oniriques de Camille, y sont sans doute pour quelques choses), ne souhaite pas donner de réponse, mais cherche plutôt entre deux rires et deux mélodies, tantôt majeures et mineures, jouer sur la gamme des émotions qu'on ne fait que subir. La musique quant à elle, est un personnage qui trouble les lignes qui ont l'air (et la chanson) bien dessinées entre la joie et la tristesse. Les 2 "clowns" ne se privent pas de redistribuer les cartes d'un théâtre où les comédiens auraient leur rôles parfaitement attribués pour mieux subtiliser notre attention dans un virevoltant imaginaire, où Abba tape une belle "discute" avec Michel Legrand. Mineure ou majeure, c'est le plaisir même mélancolique qui rend joyeux, sans gène !
# écrit le 07 Mai , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


maryfay Inscrite Il y a 14 ans 2 critiques  
Utile: Oui Non
-Que de la joie et encore de la joie
10/10

Magnifique voyage théâtre et musical, deux comédiennes que tout s'opposent et nous emportent avec elles dans leurs délires à la recherche d'un gène de la joie à voir absolument
# écrit le 21 Mai


boubibou95 Inscrite Il y a 2 ans 2 critiques  
Utile: Oui Non
-Drôle et jubilatoire!
10/10

C'est génial! Les 2 comédiennes font valser vos zygomatiques! C'est drôle, c'est léger et ça fait du bien au moral. Gros fou rires garantis, foncez!
# écrit le 21 Mai


sandraparis Inscrite Il y a 4 mois 1 critique  
Utile: Oui Non
-Super
10/10

Super spectacle
# écrit le 21 Mai


hermione92130! Inscrite Il y a 8 ans 1724 critiques 103  
Utile: Oui Non
-Ya d'la joie par de la les voix!
9/10

Un duo d'artistes complètes ,musiciennes de talent, comédiennes et chanteuses c'est déjà une réjouissance en soi mais alors lorsqu'il s'agit d'isoler le gène de la joie afin d'en appréhender le mécanisme,c'est une toute autre musique!.Les répercussions neuronales ne sont pas sans incidences sur la façon de percevoir les choses de la vie et d'accepter la mort....Un spectacle débridé, décalé mais d'une maitrise parfaite qui nous met en joie
# écrit le 30 Avril


Mtl75 Inscrite Il y a 1 an 1 critique  
Utile: Oui Non
-A ne pas rater !
10/10

Allez-y! C'est un spectacle très bien écrit, drôle, plein de finesse et superbement interprété par deux comédiennes de talent. On passe un très bon moment. Bravo!
# écrit le 14 Mai


norbert Inscrit Il y a 12 ans 19 critiques  
Utile: Oui Non
-Remède à la mélancolie ...
9/10

Une mini musicale comédie salutaire, "Quand Fleur mélancolise au piano, avec les grands compositeurs romantiques, Camille s'envole avec Chopin mixé Claude François... mais disserte aussi avec finesse sur le bémol qui peut donner une couleur tristitude – osons le néologisme- à L'hymne à la joie. Comme elles osent les cocktails les plus bigarrés dans cette fantasia burlesque et musicale. Car si l'une des recherches de Fleur porte sur ce qui lie les émotions et la musique, démonstration à l'appui, c'est par un kaléïdoscope tout azimuth dans le répertoire avec un sens de l'à-propos, et de l'autodérision dignes des Victoires de l'Amusique que Camille explore le sujet. Et quand les impitoyables constats du réel sont insuffisants, c'est par le rêve que Camille fait chanter un personnage de son folklore d'enfance...
# écrit le 24 Avril


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis:

1 / 2