Encore une fois | Théâtre du Gouvernail | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Encore une fois Théâtre du Gouvernail Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Encore une fois"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre du Gouvernail, 75019 Paris

Encore une fois

de Léa Chanceaulme , mis en scène par Léa Chanceaulme

Théâtre du Gouvernail, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre du Gouvernail

Accordez leur votre regard, ils ne vous voient pas.

Quatre individus qui ne se connaissent pas sont sur un quai de gare. Ils attendent un train qui ne viendra pas. Durant cette attente, on entrera dans la pensée, l'envie et le délire de chacun. Quatre histoires émanent d'une seule situation. Ces personnages sont au même endroit au même moment :
-L'homme pressé : un quarantenaire fatigué et emprisonné par son quotidien et sa paranoïa
-Pablo : un jeune homme en crise qui voyage depuis longtemps
-Léonore : une passionnée qui tombe amoureuse du dos de celui-ci
-Roxane : une groupie des 70's qui ne trouve pas sa place dans notre époque
Quatre couleurs différentes se mélangent sans en avoir conscience pour former un même univers.
Le personnage du Fantasme intervient, parfois incarnant l'inconscient, d'autres fois essayant d'ouvrir les yeux de nos quatre pantins.
Chaque personnage aura la possibilité de choisir (ou subir) sa propre direction, sans l'aide du train.




Quelques critiques de spectateurs :

Note des internautes :
9/10
4,5 avec 10 critiques
Bravo
100% Bien
0% Moyen
0% Décu
0%
Plus de critiques sur Encore une fois »

@951264 Inscrit depuis longtemps 4 critiques
Utile: Oui Non
-Encore !
8/10

Les comédiens, la mise en scène, le texte : tout respire l'amour du théâtre, l'envie et le talent. Peut-être que la jeune fille éperdue crie un peu trop et que les personnages du Fantasme et de la groupie sont un peu en retrait. Qu'importe, on est transporté sur le quai de cette gare, notre quai à tous (bravo pour le texte, qui touche juste) et on a envie que la fin du spectacle, comme le train, arrive un peu plus tard.
# écrit le 25/02/09 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


@887586 Inscrit depuis longtemps 8 critiques
Utile: Oui Non
-mouic
10/10

On passe un très bon moment: on s'interroge, on rigole, on réfléchie, le tout dans une ambiance "cosy" assez sympa ! Sans prétendre être grand connaisseur, ces jeunes acteurs sont pleins de talent. Le thème et l'interprétation sont quelque peu "spéciaux" mais ça vaut le coup, allez y !
# écrit le 06/03/09


Lorène B Inscrite Il y a 10 ans 12 critiques  
Utile: Oui Non
-Tchouip !
10/10

J'ai plané. J'encourage tout le monde à encourager ces comédiens bourrés de talent, tous autant qu'ils sont.
# écrit le 24/02/09


@934920 Inscrit depuis longtemps 1 critique
Utile: Oui Non
-Une idée originale
9/10

Un très bon moment de théâtre, un texte très vivant, des répliques très dôles et des comédiens à 100%. On ne s'ennuie pas un instant en attendant avec eux ce train qui ne viendra pas. Au mileu de cette folie, on ressent aussi beaucoup d'émotion. Des comédiens géréreux qui ont su jongler entre la fantaisie et le pathétique de leur personnage. Allez les voir, ça vaut le détour!
# écrit le 25/02/09 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


@929035 Inscrit depuis longtemps 1 critique
Utile: Oui Non
-Venez au Théâtre des Deux Rêves
8/10

Un tout petit théâtre dans un quartier désert, une ambiance de promiscuité entre la scène et le public, la pièce se met en route et nous voilà transportés dans un lieu intemporel. C'est là qu'on assiste aux réflexions des personnages qui nous paraîtront très familiers au fur et a mesure de leurs paroles. Enfin un projet original et finement réalisé que l'on a envie de soutenir. Venez nombreux
# écrit le 25/02/09 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


@959639 Inscrit depuis longtemps 1 critique
Utile: Oui Non
-quai des rêves
8/10

"Encore une fois" m'avaient-ils dit ! Je les ai pris au mot, comme ils m'ont prise au coeur, le temps de cinq soirées... Dans un charmant théâtre de quartier, allez voir ces jeunes comédiens, voyagez avec eux ! On leur pardonnera quelques maladresses car ils sont beaux, ils sont vrais, inventifs, ils n'ont pour tout bagage qu'un "doggy-bag" de rébellions, d'amours improbables, d'échecs et de rêves : talents à suivre... La Bigorne
# écrit le 06/03/09


@957226 Inscrit depuis longtemps 1 critique
Utile: Oui Non
-je suis fan
9/10

Une piece tres interressante tres vrai des acteurs excelent. Dommage que la piece soit si courte et que la fan de mike jagger ai un role un peu en retrait. Bonne continuation a cette troupe qui en vau la pene allez y ! encore une fois
# écrit le 02/03/09


@913537 Inscrit depuis longtemps 8 critiques
Utile: Oui Non
-Une troupe à suivre
9/10

Une jolie pièce qui sonde les fantasmes et les frustrations de 4 personnages regroupés au hasard d'un train en retard. La toute jeune troupe est pleine de talents : il faudra suivre ces 5 là... Bref, un vrai coup de coeur pour ce voyage immobile au delà de l'apparence visible des personnages. Cerise sur le gateau : même si le confort et la localisation sont moyens, la salle et l'accueil sont très sympas et chaleureux.
# écrit le 05/02/09


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis:


Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 60 minutes soit 01h00





Evénements associés :
Nique sa mère la réinsertion
La chute
Elle est là
Un picasso
La théorie du k.o.
L'humanzee / the humanzee
La distance est une frontière d'environ un mètre + personne
Pardon ?
L'eveil du printemps
Et pendant ce temps, simone veille