Sérénité Salle Gaveau Affiche

Séances selon les jours

16h00
Février 2023
DiLuMaMeJeVeSa
4
Sérénité
le samedi 4 février 2023
  Réduction
 


Pour être informé des prochaines dates pour "Sérénité"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


réduction
 
Dès 10,95€/pers
16,50€
Frais de Réservation
inclus
jusqu'à -35%

Sérénité

Salle Gaveau, Paris

La 3e Symphonie de Schubert et le Concerto n°27 de Mozart par Anne Queffélec, figure majeure du piano, dirigés par Mykola Diadiura de l'Opéra de Kiev.

Sous la baguette de Mykola Diadiura, chef ami de longue date de l'orchestre et directeur musical de l'Opéra national de Kiev, l'Orchestre Pasdeloup interprète un programme mettant à l'honneur deux compositrices pionnières, Anna Amalia von Sachsen-Weimar et Fanny Mendelssohn.

Anne Queffélec, figure majeure du piano, y interprète également le Concerto pour piano n°27 de Mozart, un de ses ultimes chefs-d'oeuvre, avant que l'orchestre ne termine avec l'enjouée et lumineuse Troisième Symphonie de Schubert, composée alors qu'il n'avait que dix-huit ans.

Distribution : Orchestre Pasdeloup / Mykola Diadiura, direction / Anne Queffélec, piano.

Programme : Anna Amalia (Ouverture de Erwin und Elmire) / Mozart (Concerto pour piano n° 27) / Fanny Mendelssohn (Ouverture en do majeur) / Schubert (Symphonie n° 3).



Prochaine Séance disponible:
Samedi 04 Févr. 2023 à 16h00
reservation




Pour Tout public
à partir de 6 ans

Musique classique

Thématique :

Langue : Français
Durée : 90 minutes soit 01h30

Lieu:
Salle Gaveau
Salle de concert (~ 1000 places)
45, rue la Boétie
75008   Paris
Plan d'Accès

» Réservez votre Parking à Proximité

Région : Paris - Ile de France - (75)




Dans la même salle :
» Tous les evènements Salle Gaveau

Evénements associés :
Autour du Carnaval des Animaux
Adam Laloum Piano
Chopin le virtuose
Concertos de Bach pour 3 et 4 clavecins
Les 4 Saisons de Vivaldi, Ave Maria et Célèbres Adagios Bandol
Dang Thai Son / Bruce Liu
Benjamin Grosvenor
29-Maitrise de Notre-Dame de Paris
Grand Concert de Noël Radio Classique 2022
Bilitis, la poétesse rêvée