Hasard Théâtre des Bergeries Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Hasard"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre des Bergeries, 93130 Noisy le Sec

Hasard

de Pierre Rigal , mis en scène par Pierre Rigal

Théâtre des Bergeries, Noisy le Sec

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :

L'artiste développe une danse propre à "dessiner" le hasard, ce phénomène qui bouleverse nos vies.

Chorégraphe au parcours singulier, Pierre Rigal rencontre la danse après la pratique du sport de haut niveau et des études en économie mathématiques et en cinéma.
Son écriture tisse des liens permanents entre plusieurs disciplines artistiques; théâtre, cirque, musique, arts visuels et plastiques, avec au centre, la préoccupation du corps et du mouvement.
Dans cette pièce pour six interprètes, l'artiste développe une danse propre à "dessiner" le hasard, ce phénomène qui bouleverse nos vies.
Et pourtant, ce chaos qui s'observe aussi en science et dans la nature, extrêmement complexe et inexplicable, apparaît finalement souvent très ordonné.

Pour jouer avec ce paradoxe vertigineux, l'univers graphique de Pierre Rigal s'appuie sur la magie et l'illusion. Guidée par des contraintes scénographiques aléatoires, la danse oscille entre désordre et complexité, harmonie et simplicité, multipliant les jeux d'optique et les effets de surprise ! Cette création s'inscrit dans le cadre d'une tournée avec le Groupe Geste(s) dont le théâtre est membre.


Auteur : Pierre Rigal
Artistes : Yohann Baran, Clara Bessard, Carla Diego, Camille Guillaume, Mathilde Lin et Elie Tremblay
Metteur en scène et/ou chorégraphe : Pierre Rigal





Pour Tout public

Danse contemporaine

Langue : Français




Evénements associés :
Last birds
Au creux de mon silence
Ballet National du Canada TranscenDanses
Jin Xing Dance Theatre Shanghai : Wild Flowers
Pietragalla : La femme qui danse
Nocturne danse #46
Black Swann
Boys don't cry
Autobiographie des contradictions
Carte blanche à Marlène Rostaing