En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Duruflé et Schubert par le Choeur Hugues Reiner Eglise Notre Dame des Blancs Manteaux Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Duruflé et schubert par le choeur hugues reiner"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Duruflé et Schubert par le Choeur Hugues Reiner

Eglise Notre Dame des Blancs Manteaux, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Concert de Musique sacrée: Requiem de Duruflé, Messe en Sol de Schubert et Mozart petite musique de nuit.

avec: Choeur Hugues Reiner, Choeur Resilience, Choeur Ibm, Paris Festival Orchestra

Le Requiem, opus 9, de Maurice Duruflé est une commande de l'éditeur de musique Auguste Durand en 1947.

L'oeuvre est pour choeur mixte avec des solistes mezzo-soprano et baryton. Il existe en trois orchestrations : la première, chronologiquement, étant écrite pour grand orchestre, la seconde pour orgue, suivant de peu la précédente, et la troisième, finalisée en 1961 pour un orchestre d'effectif plus réduit. La partition est dédiée à la mémoire de son père.

Lorsqu'il reçut la commande, Duruflé travaillait sur une suite pour orgue utilisant des thèmes du chant grégorien. Duruflé inclut des pièces de cette oeuvre dans le Requiem, qui reprend de nombreux thèmes de la messe grégorienne pour les morts. Presque tout le matériau thématique de l'oeuvre provient du chant grégorien.

La Messe no 2 en sol majeur D.167 est une oeuvre composée par Franz Schubert en 1815.

C'est la plus connue des trois " courtes " messes composées par Schubert entre les plus élaborées première et cinquième messes. La sixième et dernière messe, Deutsche Messe ou Messe allemande D.872, sera plus longue.

La seconde messe est composée en moins d'une semaine (2 au 7 mars 1815) l'année suivant l'interprétation réussie de sa première messe dans sa paroisse natale. Cette messe est d'abord orchestrée plus modestement que la première avec seulement un orchestre à cordes et un orgue accompagnant le choeur et les solistes soprano, ténor et baryton. Cependant dans les années 1980 un arrangement postérieur de la messe est découvert à Klosterneuburg.
Cet arrangement, en plus de contenir plusieurs modifications mineures tout au long de la partition semblant représenter la vision finale de l'oeuvre par Schubert, inclut des parties de trompette et de timbales. La partition de cette version " finale " est publiée par Carus (en). De plus Ferdinand, le frère de Schubert, écrit également des parties pour bois, cuivres et timbales suite à la popularité de l'oeuvre.

La partition originale n'est imprimée qu'en 1845, après la mort de Schubert, et cette messe reste une des oeuvres les moins connues de Schubert, au point que la première édition de la messe a été usurpée par Robert Führer (en), alors directeur musical de la Cathédrale Saint-Guy de Prague, qui finira en prison pour escroquerie.

À part quelques passages de la soprano, les interventions des solistes sont très modestes. Caractéristique de Schubert, il est plus intéressé par le sentiment général de dévotion de la composition que par l'expression romantique individuelle (comme Beethoven dans ses messes).

A Savoir :
Gratuit pour les moins de 10 ans.




Port du masque, accueil, distance...
Ce qu'il faut savoir sur l'accès aux salles



Pour Tout public

Musique Sacrée

Langue : Français
Durée : 90 minutes soit 01h30





Evénements associés :
Requiem de mozart lorient
Requiem de mozart saint malo
Requiem de mozart angers
Requiem de mozart nantes
Requiem de mozart blois
Requiem de mozart guérande
Requiem de mozart caen
Du fond des âges : chants sacrés d'orient
Requiem de mozart laval
Requiem de mozart quimper