Mademoiselle Chambon | Le Local | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Mademoiselle Chambon Le Local Affiche © Elvire Bourgeois


Pour être informé des prochaines dates pour "Mademoiselle chambon"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Le Local, 75011 Paris

Mademoiselle Chambon

de Eric Holder , mis en scène par Alain Prioul

Le Local, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :

C'est l'histoire d'une rencontre qui aurait pu avoir lieu, faite de beaux moments de vie simples et paisibles, détruits par des obstacles dérisoires.

Antonio est maçon, Anne-Marie ouvrière. Ils s'aiment, sans doute, mais ne se le disent pas.
Véronique Chambon est l'institutrice de leur fils Kevin. C'est à l'école que Antonio et Véronique se rencontrent. Cela fait peu de temps qu'elle s'est installée dans la petite ville. Elle n'a pas encore sorti de son étui son violon. C'est pour Antonio qu'elle le fait, pour lui faire entendre une sonate de Bartok, à lui qui n'écoute que de la variété italienne.

Ce n'est pas une pièce de théâtre, mais un récit à trois voix. Chaque personnage est le narrateur de sa propre histoire. Il pense avec les mots d'Eric Holder, mais lorsqu'il se retrouve confronté à un autre protagoniste, il retrouve ses maladresses de langage, ses impossibilités de formuler à voix haute et intelligible ce qu'il ressent avec cette acuité tellement tranchante qu'elle en devient douloureuse.

L'épine dorsale du spectacle, c'est la difficulté de dire avec les mots et avec le corps cette " surprise " merveilleuse de l'amour et de l'amitié, alors qu'elle frappe comme une évidence. Carcan social, pudeur encouragée par une éducation où il est de bon ton de ne pas prendre de la place (de ne pas prendre sa place), déficience de vocabulaire, de culture et de références, peur de l'ailleurs, de l'altérité, autant d'entraves pour une communication simple entre les personnages.


Auteur : Eric Holder
Artistes : Corinne debeaux, Olivia Machon, Yves Buchin
Metteur en scène : Alain Prioul




Pour un Public adulte

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 70 minutes soit 01h10





Evénements associés :
Burn baby burn
Le dernier ogre
Dialogue d'un chien avec son maître sur la nécessité de mordre ses amis
Je m'appelle ismaël
1300 grammes
Joséphine baker
Légère en août
Face à face
La putain du dessus
Je suis fassbinder