La maison de Brenada Alba | Theatre des deux reves Théâtre du Gouvernail Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "La maison de brenada alba"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre du Gouvernail, 75019 Paris

La maison de Brenada Alba
Theatre des deux reves

Théâtre du Gouvernail, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre du Gouvernail

La maison de Bernada Alba, de Federico Garcia Lorca

Dans la maison de Bernarda Alba, nulle place pour la liberté. Cinq filles y vivent comme enterrées, retranchées aux yeux de tous et surtout des hommes, sous la vigilance despotique de leur mère. Seul un homme pouvait leur faire désirer la liberté. Aussi, lorsque Pépé demande en mariage la plus âgée des soeurs, toute la maison en est ébranlée : passion, jalousie, rebellion vont naître dans ces coeurs cloîtrés. Mais dans cet univers oppressant, est-ce l'amour, la folie ou la mort qui les délivreront.




Pass Sanitaire
Tout ce qu'il faut savoir

Quelques critiques de spectateurs :

avec 4 critiques
Plus de critiques sur La maison de Brenada Alba »

3coups Inscrite Il y a 13 ans 5 critiques  
Utile: Oui Non
-Saisissant !!
10/10

J'ai vu ce spectacle il y a quelques mois et suis contente de voir que a programation est renouvelée. Le théâtre, petit mais confortable, offre une scène assez réduite, d'où la difficulté de monter une pièce comme Bernarda Alba (vu le nombre de personnages !!). Ce souci est évincé ! La mise en scène et le jeu des actrices rend très bien l'angoisse et la frustration. Toutes les actrices sont merveilleuses de subtilité, douleur, folie différemment manipulées. UN GARCIA LORCA INCONOURNABLE !
# écrit le 01/02/08


Claudia65 Inscrite Il y a 15 ans 437 critiques 12
Utile: Oui Non
-Super !
7/10

Comédiennes très douées, bravo !!!
# écrit le 21/12/07 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


laurent Inscrit Il y a 15 ans 36 critiques  
Utile: Oui Non
-Maison close
7/10

Une pièce intéressante à découvrir, des comédiennes très convaincantes, seul bémol, les chaises du décor prennent trop de place et trop de lumière proportionnellement à la scène.
# écrit le 26/11/07 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


INTERIM Inscrit Il y a 17 ans 833 critiques 58  
Utile: Oui Non
-PEPE le MACHO
9/10

Il y a la bonne qui balaie le sol et nettoie les chaises, la servante confidente qui voit tout. El la mère (Bernarda, jouée par Sophie Millan) possessive, méchante et despote. Et puis il y a les cinq soeurs qui vivent enfermées et qui ont , pour une fois , l'autorisation de sortir pour l'enterrement de leur père. Lorsque un homme du village, Pépé le Romain , demande en mariage Augustias (Juliette Tresanini) la maison est toute retournée. Mais Pépé, le " coq du village " aime aussi en secret Adela (Stéphanie Siebering) et ne remarque pas que toutes les filles sont jalouses des fiançailles de leur soeur ainée. Tout le monde surveille tout le monde et la nuit est l'occasion d'amours furtives. Dans cet univers oppressant décrit par Federico Garcia Lorca, les passions sont cruelles et la fin sera forcément tragique. Les actrices sont remarquables par leur présence et leur beauté naturelle. Un grand bravo à Juliette Tresanini , venant du cours Florent et déjà appréciée dans Percolateur blues, Amour sur tatami, Les clefs , etc ..... Sans oublier une comédienne , discrète , mais qui joue très juste le rôle d'Amélia (Eugénie Gaudel) déjà vue dans " Roméo et Juliette " que l'on reverra un jour, je l'espère.
# écrit le 26/11/07 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis:


Pour Tout public

Comédie

Thématique :
Grands Auteurs Contemporains

Langue : Français
Durée : 90 minutes soit 01h30





Evénements associés :
Les Cachottiers avec Thierry Beccaro
Dans ma chambre 3
Psy, Sex and Fun
Dernières avant le Père-Lachaise
Camille et Simon fêtent leur divorce
L'Aristo du coeur
les 4 K barrés
Vous les femmes
Chéri, faut qu'on parle !
L'invité