The Opera Locos Bobino Affiche

Séances selon les jours

18h00 19h00
Décembre
DiLuMaMeJeVeSa
19202122
23242526272829
3031
Janvier 2019
DiLuMaMeJeVeSa
12345
6
The opera locos
du mercredi 19 décembre 2018
au dimanche 6 janvier 2019


Pour être informé des prochaines dates pour "The opera locos"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Dès 20,00€/pers Frais de Réservation
inclus

The Opera Locos

Bobino, Paris

Cinq chanteurs d'opéra se réunissent pour un récital unique et nous promettent une nuit glorieuse... Ou du moins c'est l'idée.

La scène va devenir rapidement trop petite pour accueillir de si grands egos en manque d'Amour.
Sur un répertoire des grands classiques connus de tous, pimentés de quelques emprunts à la Pop, The Opera Locos fait sauter les codes classiques avec son approche décoiffante, drôle et originale. Dans un tourbillon de rires, les situations cocasses succèdent aux interprétations chargées d'émotions.

Porté par 5 véritables chanteurs d'opéra, The Opera Locos revisite avec humour tous les hits de l'Opéra en live dans le plus grand respect de la musique et de la discipline artistique. Un Comic Opera Show à découvrir en famille !

A Savoir :
Salle interdite aux enfants de moins de 4 ans.
Le spectacle commence précisément à l'heure annoncée. 5 minutes avant le début de la représentation, les places numérotées ne sont plus garanties.




Prochaine Séance disponible:
Mercredi 19 Déc. 2018 à 19h00



Pour Tout public
à partir de 4 ans

Opéra

Thématique :

Langue : Français
Durée : 90 minutes soit 01h30

Lieu:
Bobino
Salle climatisée
Salle de spectacle (~ 850 places)
20 rue de la gaité
75014   Paris
Plan d'Accès

» Réservez votre Parking à Proximité

Région : Paris - Ile de France - (75)




Dans la même salle :
» Tous les evènements Bobino

Evénements associés :
Ariane à naxos
Fidelio
La légende de l'arc en fer
La traviata de giuseppe verdi
Iphigénie en tauride
L'orphelin de la famille zhao
La concubine yang guiffei
Trois promotions d'affilée
La grande duchesse de gérolstein - opéra bouffe
Le cas jekyll