En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Così fan tutte de W.A. Mozart Musée des Beaux-Arts de Valenciennes Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Così fan tutte de w.a. mozart"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.



- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
"Così fan tutte" de W.A. Mozart par la jeune compagnie lyrique "I Giocosi"

Créé avec succès au Burgtheater de Vienne, en 1790, Così fan tutte est, selon les apparences, le deuxième grand opéra "réaliste" de Mozart (à la suite des Nozze di Figaro).
Réaliste, en ce sens qu'il dépeint, sans exotisme ou distanciation quelconque, la société telle que la fréquenta Mozart. Pourtant, c'est précisément ce réalisme, jugé hâtivement invraisemblable, qui fera pratiquement tomber cet incroyable chef d'oeuvre dans l'oubli, au cours du XIXème siècle. Les situations sont alors jugées forcées et peu crédibles.

Ce sont les XXème et XXIème siècles qui feront à nouveau triompher l'opéra, sous un éclairage moins littéral, redonnant au livret du délicieux Da PONTE son humour goldonien et ses accents issus de Marivaux.
Il apparaît dès lors que la machination ourdie (avec la complicité de la camériste Despina) par le vieux philosophe Don Alfonso - un Don Giovanni vieilli ? aigri ? - pour prouver aux jeunes militaires Guglielmo et Ferrando que leurs promises Fiordiligi et Dorabella ne sont pas plus fidèles que n'importe quelle femme, n'est peut-être plus seulement une façon d'anecdote réaliste, mais plutôt la subtile (et légèrement sadienne) élaboration d'un Théorème... au parfum quelque peu doux-amer.

Notre production, accompagnée au piano, entend s'appuyer sur la crédibilité des personnages, interprétés par six artistes d'âges et d'expériences de carrière très différents. En résulte une énergie communicative et porteuse, propre à initier le plus grand nombre aux saveurs de cet irrésistible Opera Buffa !
Daniel Ottevaere, co-directeur artistique< br>
La compagnie lyrique I Giocosi est née début 2017. Sa première production est le Così fan tutte de Mozart que vous avez pu voir les 20 & 22 janvier derniers à la fondation Biermans-Lapotre, et dont nous vous présentons ce soir des extraits en version concert. A plus long terme, la compagnie produira d'autres spectacles suivant le même principe : des opéras en version scénique de poche (productions légères, mobiles, accompagnées au piano ou petit ensemble), des opéras en version de concert, des récitals...
Parmi ses projets futurs, citons à moyen terme Le Nozze di Figaro et Bastien und Bastienne, toujours de MOZART, mais aussi à plus long terme L'Heure espagnole de RAVEL, L'Etoile de Chabrier ou L'Italiana in Algeri de Rossini.

"Cosi fan tutte ossia La Scuola degli amanti" de Wolfgang Amadeus MOZART (1756 - 1791)(Dramma giocoso in II atti, Köchel-Verzeichnis 588)
Créé le 26 janvier 1790, Vienne (Burgtheater)
Livret: Lorenzo DA PONTE (1749 - 1838)

Distribution
Fiordiligi: Héloïse Koempgen-Bramy& Estelle Rabaud
Despina: Amélie Tatti
Dorabella: Floriane Petit
Ferrando: Ferguson Garde-Chevalier* & Léo Muscat
Guglielmo: Mathias Guillaumond-Kopytto
Don Alfonso: Daniel Ottevaere
Accompagnement au piano & Pianiste répétiteur / Chef de chan t: Zoé Hoybel

Opéra en version scénique
Durée: 3h avec entracte
Production: Compagnie lyrique "I Giocosi"




Port du masque, accueil, distance...
Ce qu'il faut savoir sur l'accès aux salles



Pour Tout public

Opéra

Langue : Italien
Durée : 180 minutes soit 03h00





Evénements associés :
La légende du serpent blanc
La somnambule
Bastien bastienne
Crésus
La voix humaine
Butterfly
D.i.v.a
Les grands choeurs d'opéra
La cenerentola