Amphitryon 38 | Théâtre du Nord Ouest | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Amphitryon 38 | Theatre du Nord Ouest Théâtre du Nord Ouest Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Amphitryon 38"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre du Nord Ouest, 75009 Paris

Amphitryon 38
Theatre du Nord Ouest

de Jean Giraudoux , mis en scène par Nathalie Hamel

Théâtre du Nord Ouest, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre du Nord Ouest

Jupiter aime Alcmène. Pour la séduire, il prend la forme du mari d'Alcmène : Amphitryon

La ravissante Alcmène, reine de Thèbes, épouse d'Amphitryon, est l'objet du désir de Jupiter qui souhaite l'enfanter d'Hercule. Jupiter aime en Alcmène l'amour humain que celle-ci porte à son époux et son infaillible fidélité le trouble. Avec Mercure il fomente une diversion pour tromper Alcmène en envoyant Amphitryon à la guerre et en prenant sa forme humaine, sachant qu'il s'agit du seul stratagème possible pour parvenir à ses fins.

Mercure, incarné sous la forme de Sosie, annonce à la reine que son mari, reviendra secrètement le soir même du champ de bataille pour passer la nuit auprès d'elle. Alcmène le croit et l'attend dans la pénombre au balcon. Jupiter, sous la forme d'Amphitryon, passe une divine nuit avec Alcmène qui ne se doute de rien.

Louis Jouvet, se chargea en 1929 de la première d'Amphitryon 38, la pièce plus célèbre de Giraudoux. Cette dernière fut également bien reçue.

Il y eut également des exceptions :
Des critiques italiens qualifièrent cette pièce de blasphématoire et en France, Paul Claudel écrivit qu'il n'avait pu la lire jusqu'au bout à cause de son " ton égrillard et polisson ". Giraudoux lui-même avait l'impression que les louanges que recevait Amphitryon 38 revenaient principalement aux acteurs :
Louis Jouvet ( qui jouait le rôle de Mercure ), Pierre Renoir (Jupiter) et Valentine Tessier ( Alcmène ).

Cette pièce de théâtre était loin d'être la première ayant pour objet le personnage mythologique d'Amphitryon - époux d'Alcmène, qui a avec Zeus une liaison dont Hercules est le fruit. Des auteurs célèbres tels que Plaute, Molière, Dryden et Heinrich von Kleist précédèrent Giraudoux, raison pour laquelle il lui accola le numéro 38. Un professeur fit des recherches tout à fait sérieuses à ce sujet et aboutit à la conclusion que le numéro choisi par Giraudoux était bien trop bas. C'était donc le énième Amphitryon, mais le premier pour son auteur, et ce fut une pièce où le rôle principal revint en fait à Alcmène. C'est pour cette raison que l'on proposa de la rebaptiser Alcmène I au lieu d'Amphitryon 38.

Dans cette pièce, les dieux sont présentés comme des êtres humains, dans des situations banales. Leur caractère divin leur est enlevé. Giraudoux affirmait qu'il n'avait fait que fournir la matière brute et que Louis Jouvet avait fait de ses boulettes de papier un magnifique bouquet. Il existe des traces écrites, qui ont été conservées, de tous les stades de cette collaboration.

Laurent Brusset (Amphitryon/Jupiter), Anne Brégégère (Alcmène), Célia Clayre / Esther Ségal (Léda), Claire Guillon (Eclissé), Béatrice Mandelbrot (Le Trompette), Alexandre Varnière (Mercure/Sosie), Eric Veiga (Le Guerrier)




Quelques critiques de spectateurs :

Note des internautes :
7/10
3,5 avec 9 critiques
Plus de critiques sur Amphitryon 38 »

Erwan Théâtre Inscrit Il y a 7 ans 10 critiques  
Utile: Oui Non
-à voir
8/10

Une mise en scène judicieuse qui donne envie de rêver et un texte bien servi qui entraîne le spectateur vers d'autres contrées. Merci
# écrit le 26/02/13 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


agnesh Inscrite Il y a 11 ans 6 critiques  
Utile: Oui Non
-Je recommande sans hésiter
9/10

Le texte de Giraudoux, magnifique, est très bien servi par l'ensemble des comédiens : une mention spéciale pour Alcmène (elle campe très subtilement sont rôle d'un bout à l'autre), un bémol pour Jupiter (il navigue un peu à vue et c'est dommage). Du bon théâtre, bien soigné, malgré des moyens limités. La metteuse-en-scène a sû mettre toute son intelligence au service du texte de Giraudoux. Bravo !
# écrit le 19/06/12 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


alain Inscrit Il y a 10 ans 82 critiques  
Utile: Oui Non
-smypa
7/10

Un début un peu hésitant mais après c'étais sympa..
# écrit le 12/04/12


milka75 Inscrit Il y a 10 ans 63 critiques  
Utile: Oui Non
-Bien
7/10

Un manque d'aisance du à cette première mais le texte est à découvrir et la comédienne qui interprète Alcmène superbe.
# écrit le 02/03/12 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Marculf Inscrit Il y a 13 ans 1383 critiques 86  
Utile: Oui Non
-Correct
7/10

Cette version d'Amphitryon n'est pas servie par une grande distribution. Les comédiens sont dans l'ensemble assez moyens, et la jeune actrice qui interprête Alcmène est assez à l'aise, et devrait se bonifier avec le temps. Jupiter/Amhitryon est un peu juste, les autres s'en sortent mieux. Les Dieux et les humains sont mis au même niveau, ce qui est un point de vue intéressant. Si Giraudoux estimait qu'il n'avait fait que fournir la matière brute et que le metteur en scène ainsi que les comédiens avaient un rôle essentiel, on peut en déduire que relever le défi est particulièrement difficile, et qu'il convient donc d'être indulgent...
# écrit le 04/03/12


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis:


Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 100 minutes soit 01h40





Evénements associés :
Le contr'un
Bouche cousue roberto zucco
Cinq dans tes yeux
Scaramouche jones
Si femmes !
Fahrenheit 451
L'homme qui ne savait pas qu'il était mort !
Parce que je le veux bien
Mots d'elles
La punition