Mademoiselle C. | Théâtre Essaion | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Mademoiselle C. Théâtre Essaion Affiche

Séances selon les jours

21h30
Avril
DiLuMaMeJeVeSa
252627
Mai
DiLuMaMeJeVeSa
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031
Juin
DiLuMaMeJeVeSa
1
2345678
9101112131415
Mademoiselle c.
du jeudi 25 avril 2019
au samedi 15 juin 2019
  Réduction
 


Pour être informé des prochaines dates pour "Mademoiselle c."
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


réduction
 
Dès 16,45€/pers
21,45€
Frais de Réservation
inclus
jusqu'à -23%

Mademoiselle C.

de Maude Sambuis , mis en scène par Marcel Hettak

Théâtre Essaion, Paris

Librement inspirée par la vie de Camille Claudel.

Ce seul en scène retrace intimement les périodes charnières de la vie de Camille Claudel.
Camille c'est un combat pour l'égale dignité de l'homme et de la femme en amour comme en sculpture.


Auteur : Maude Sambuis
Artistes : Maude Sambuis
Metteur en scène : Marcel Hettak

Prochaine Séance disponible:
Jeudi 25 Avr. 2019 à 21h30

Quelques critiques de spectateurs :

Note des internautes :
10/10
5 avec 41 critiques
Bravo
98% Bien
2% Moyen
0% Décu
0%
Plus de critiques sur Mademoiselle C. »

Ced L Inscrit Il y a 1 an 21 critiques  
Utile: Oui Non
-Un Une femme détruite par son époque
9/10

L'Essaïon nous offre actuellement deux pièces sur la vie -ou les bribes les plus significatives- de deux femmes qui eurent à souffrir de l'inconstance des hommes et d'une société pas vraiment portée sur l'égalité des sexes, malgré la richesse créatrice de l'époque, à vrai dire presque exclusivement masculine, le patriarcat se chargeant, au mieux, de remiser au rang de second couteau toute artiste féminine désirant s'affranchir de la figure tutélaire masculine qui représentait aussi une prison (comme c'est encore le cas, n'en doutez point, si vous vous penchez sur les féminicides encore assez courants à notre époque). Après la Goulue, excellente pièce qui continue son bonhomme de chemin avec bonheur, c'est Mademoiselle C, une évocation libre de la vie de Camille Claudel, qui est à la sculpture ce que Rodin est à la heu..sculpture...et qui est également un pur bonheur, même si la vie de Camille Claudel tient véritablement du tragique. D'abord dans l'ombre du maître, Rodin, elle devient ensuite sa maîtresse -on dirait aujourd'hui qu'elle vit avec lui puisque c'était plutôt sérieur- mais, consciente de n'être aux yeux d'une majorité de rétrogrades qu'un faire-valoir de Rodin dans l'art de sculpter, et ses propres oeuvres étant pillées sans vergogne (un peu comme la Tour Eiffel génère un "merchandising" qui ne lui profite pas du tout), elle se rebiffera et connaîtra la misère, puis un sort douloureux, l'internement et l'impossibilité de pratiquer son art, auquel elle s'était donnée corps et âme, développant psychologiquement un sentiment d'injustice qui confinera à la misanthropie, arrangée par les médecins en schyzophrénie aggravée. Ajoutons qu'en 30 années d'internement, rares auront été les visites, l'indifférence, dans ce cas, étant bien la plus cruelle des attitudes. Mais Camille Claudel, c'est aussi et avant tout un être humain broyé par une société paternaliste, l'amour et le besoin d'enfanter, car ces trois éléments sont, je crois, les principaux qui poussèrent Camille Claudel à un tempérament suffisamment instable, cependant qu'un Rodin culpabilisant (et ayant probablement fait avorter au moins une fois Camille Claudel) tentera de l'aider avec versatilité puisqu'il voyait aussi en elle probablement un concurrent sérieux, à une époque où l'art officiel était gage de rente assurée contrastant avec les incertitudes financières de ceux qui n'étaient pas retenus, ce qui est le troisième point qui condamnait Mademoiselle C à une reconnaissance en demi-teinte guère rentable pour conserver son atelier. Portée également par quelques contradictions (non abordées ici) qui purent lui faire du tort, Camille Claudel trouve environ 75 ans plus tard un texte fort porté par une comédienne en douceur et en colère contenue, explosant quand il le faut, sans surjouer dans la rage, ou dans une hypothétique schyzophrénie à l'époque construite de toutes pièces ou avérée de l'artiste -cela fait encore débat-. La pièce évoque sans appuyer certains comportements secondaires de prime abord mais qui prennent leur sens ensemble: ainsi, le possible alcoolisme chez Camille Claudel est évoqué par quelques levées de coude et au goulot. Au final, Camille Claudel a trouvé en Maude Sambuis son porte-parole en un siècle où les reculs sociaux et féminins à travers le monde, malgré ce qu'on peut en dire ici et là, n'ont pas forcément beaucoup à envier à l'époque où Mademoiselle C. exerçait son art mêmes si, démographie oblige, les femmes ont les coudées un peu plus franches, on sait que cela peut vite être effacé (à l'instar des acquis sociaux ou des avancées sociales qu'on tenait pour acquises) et qu'en chaque femme subsiste une Mademoiselle C au bord de la rupture et une Madame Claudel enfermée à jamais, que la prison soit physique ou psychologique.
# écrit Il y a 1 semaine


Odysseus Inscrit Mardi 1 critique  
Utile: Oui Non
-À voir absolument
10/10

Une pièce d'une rare justesse, dans laquelle Maude Sambuis nous impressionne par ses talents d'ecrivaine et d'actrice, pour un seul en scène impressionnant d'intensité et de précision. Il est crucial de voir mademoiselle C.
# écrit Mardi


beatricepesquet Inscrite Il y a 15 ans 10 critiques  
Utile: Oui Non
-Beau texte dont l'interprétation est un peu en dessous
7/10

Superbe texte, très rythmé et puissant qui donne à partager la vie et souffrance de Camille Claudel. L'interprétation est très sophistiquée et sage et manque un peu d'organique, de rugosité, de corps déchiré (ce qui est le cas entre le travail de sculpture et l'asile).
# écrit le 24/09/18 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


JPC38 Inscrit Il y a 6 ans 30 critiques  
Utile: Oui Non
-Poignant
10/10

J'étais au premier rang Cette actrice si belle, impliquée, passant du bonheur éclatant au malheur le plus sombre nous emmène avec elle dans toutes ses angoisses.On n'en sort pas indemne. Mise en scène ciselés et superbe Bravo, Bravo, Bravo!!!!
# écrit le 23/09/18 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


mickaelrollet Inscrit Il y a 10 ans 6 critiques  
Utile: Oui Non
-Excellent spectacle
10/10

J'ai vu les affiches du spectacle partout dans le quartier, je ne savais pas de quoi parlait la pièce. J'ai regardé le teaser et je me suis dis "pourquoi pas" car on a tous entendu parler ou un peu parler de la triste vie de Camille Claidel... J'y suis allé et je ne regrette pas. Un super seule en scène avec une jeune comédienne fraiche, douce et dynamique. Le tout dans une super mise en scène dans un super décor qui colle parfaitement à l'histoire tragique de cette Mademoiselle C.
# écrit le 21/09/18 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


magali5 Inscrite Il y a 9 ans 3 critiques
Utile: Oui Non
-Superbe performance !
10/10

Seule sur scène, la comédienne vous emporte dans la vie de Camille Claudel. Vous ne pourrez rester de marbre face à cette vie qui défile ainsi sous vos yeux avec autant de liberté et de vie.
# écrit le 09/09/18 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


MichC Inscrite Il y a 2 ans 1 critique
Utile: Oui Non
-Magnifique interpretation de et par Maude Sambuis
9/10

Camille Claudel, une grande artiste dont la vie fut détruite sur l'hotel des conventions. Rodin, Claudel son frère, sa mère, qui l'ont enterrée vivante a Avignon malgré ses hurlements de détresse... Cette jeune actrice de passion et de conviction nous fait partager l'intensité des émotions de Camille. C'est déchirant, beau et sincere. Mayde Sambuis, une comedienne a encourager... a suivre. De la graine des Grandes.
# écrit le 23/09/18 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


eNyto Inscrit Il y a 7 mois 1 critique  
Utile: Oui Non
-Génialissime
10/10

Si l'histoire de Camille Claudel m'était alors inconnue, c'est maintenant tout autre. Plongé dans cet univers d'artistes, à une époque difficile pour la femme, on y découvre la vie éprouvante d'une femme tiraillée et qui se perd dans la folie. Ce petit théâtre Essaion était juste exceptionnel pour cette pièce et y dresse une ambiance si particulière. J'ai passé un agréable moment, complètement sous le charme du talent et de cette histoire contée par Maude Sambuis. J'ai été surpris par toutes les facettes de la comédienne au cours de ce monologue ponctué d'un échange sonore enregistré, qui nous fait passer autant d'émotions par la voix (joie, rire, folie, tristesse, compassion) que dans son jeu théâtral et sa mise en scène (danse, tenues, ombre chinoise). Une heure de découverte, et de plaisir culturel. Je n'ai pas vu le temps passer, et j'en redemande. Bravo ! Chapeau bas ! Et en plus Maude est disponible et à l'écoute de ses auditeurs. Une artiste talentueuse qui mérite d'être sous les feux des projecteurs. Anthony
# écrit le 14/09/18 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis:


Pour un Public adulte

Théâtre contemporain

Thématique :

Langue : Français
Durée : 60 minutes soit 01h00

Lieu:
Théâtre Essaion
Théâtre (~ 100 places)
6 rue Pierre au Lard
75004   Paris
Plan d'Accès

» Réservez votre Parking à Proximité

Région : Paris - Ile de France - (75)




Dans la même salle :
» Tous les evènements Théâtre Essaion

Evénements associés :
Comme la mer, mon amour zoom #5
Sexpowerment
En ce temps-là l'amour
Je suis fassbinder
La peur - récit d'un de mes amis
Antioche
2 fois toi - duo bolo et june
Tant qu'il y aura des coquelicots
La cerisaie
André et dorine