Pourquoi dis, pourquoi m'as tu pris mes yeux | Théâtre La Croisée des Chemins | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Pourquoi dis, pourquoi m'as tu pris mes yeux Théâtre La Croisée des Chemins Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Pourquoi dis, pourquoi m'as tu pris mes yeux"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre La Croisée des Chemins, 75015 Paris

Pourquoi dis, pourquoi m'as tu pris mes yeux

de Florence Perrier, , mis en scène par Déborah Coustols-Chatelard

Théâtre La Croisée des Chemins, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre La Croisée des Chemins

Lui, c'est André Breton. Elle, c'est Nadja. Comme le livre du même nom. Et la femme du livre, dans la vie, s'appelait Léona Delcourt.

Si nous parlions d'amour ?
D'une rencontre, de quelques jours, est né l'un des plus beaux livres du surréalisme. Alors qu'André Breton en fait un récit quasi clinique, Nadja, elle, en donne un visage éminemment charnel.
Elle découvre l'amour et y plonge totalement, jusqu'à s'y perdre et, peut-être, précipiter sa fin.
À deux voix, et à travers leurs mots à chacun, l'histoire s'écrit devant nous...




Quelques critiques de spectateurs :

Note des internautes :
9/10
4,5 avec 10 critiques
Bravo
88% Bien
12% Moyen
0% Décu
0%
Plus de critiques sur Pourquoi dis, pourquoi m'as tu pris mes yeux »

Boisdenghien Inscrit Il y a 12 ans 31 critiques  
Utile: Oui Non
-une belle histoire
8/10

" Pourquoi dis, pourquoi m'as-tu pris mes yeux ", un montage de Florence Perrier d'après l'oeuvre d'André Breton " Nadja " au théâtre La croisée des chemins dans une mise en scène de Déborah Coustols-Chatelard : une rencontre, une belle histoire d'Amour éphémère. " Qui suis-je ? " première réplique, le ton est donné, avec une inflexion de la voix particulière, chaude, nous sommes emportés par la voix solaire de François Rabette, nous sommes hypnotisés par son regard avec cette flamme qui jailli de ses yeux. Une rencontre qui dura quelques jours et qui donna lieu à un coup de foudre, à une intense histoire d'amour d'André Breton où la folie finira par avoir sa place. Un homme errant dans les rues de Paris croise une femme et au premier regard, une admiration surgit, il engage la conversation pour ne plus la quitter, pour ne plus avoir dans son esprit que cette créature de rêve avec ses yeux qui l'on tant troublé. Cette femme de son vrai nom Léona Delcourt c'est Nadja, sous les traits à la douceur slave de Florence Perrier. D'ailleurs, " Nadja " en russe c'est le commencement du mot espérance dit-elle... C'est une boulimique de l'amour à en perdre haleine, à en perdre le souffle. Elle nous conte son histoire comme si c'était sa dernière minute. Il faut absolument qu'il lui écrive un livre. Lui bien que fasciné est beaucoup plus pragmatique. Avec pudeur, il analyse, décortique, décrypte, conte ses anecdotes, ses impressions en quelques mots, rien ne sert de s'étendre. Il est dans le réel : un témoin. Cette histoire d'amour gonfle, gonfle, gonfle comme une immense vague sur laquelle ils vont surfer le temps d'une respiration. Forcément cette vague va venir s'échouer sur le rivage, s'éclater avec perte et fracas, laissant derrière elle deux solitudes, deux esprits en quête d'absolu. Un homme à la recherche du plaisir instantané mais qui se cache derrière sa femme, elle lui sert de rempart, de bouclier. Dans ce montage où les monologues se mélangent avec les dialogues, nous assistons à une belle rencontre, à de beaux échanges, des regards qui se croisent, des mains qui se touchent, des corps qui se rapprochent, où l'amour prend forme. Chacun y apportera sa pierre pour la construction de cette union, union un peu bancale, union qui cherche son équilibre mais qui ne trouvera que la chute : que recherchent-ils dans cette aventure ? Est-il amoureux ? Cet amour est-il réciproque ? La vie n'est pas un conte de fées, et la fée est absente. Mais en fin de compte : Qui est-elle ? Déborah Coustols-Chatelard signe une mise en scène, toute en douceur, sans fard, dans une lumière crue où l'ombre donne toute sa résonance. Florence Perrier et François Rabette échangent avec beaucoup de complicité, donnant vie à ce couple, à ce mythe, entre passion et raison. lebilletdebruno.com
# écrit Il y a 1 semaine


chausetteàpois Inscrite Il y a 6 ans 8 critiques  
Utile: Oui Non
-une part d'absolu
10/10

Une rencontre qu'ils voudraient sans contrainte, une rencontre plus forte que leurs différences. Un amour qui fait que le temps s'arrête quand ils se parlent, quand ils se touchent, quand ils se rêvent... Une rencontre qui les poussent hors d'eux mêmes, happés par l'autre... Un fil tendu entre deux êtres... électricité , sensualité, absolu... Bravo à Florence Perrier et François Rabette pour leur duo complice et intense!!!! Bravooooossssss
# écrit le 18 Février , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Princess Acidulée Inscrite Il y a 3 ans 64 critiques  
Utile: Oui Non
-Sublime moment de théâtre
10/10

La beauté des textes et la finesse du montage, alliées à l'intensité de l'interprétation des comédiens font de cette pièce un sublime moment de théâtre.
# écrit le 17 Février


bbb1 Inscrit Il y a 6 ans 20 critiques  
Utile: Oui Non
-Puissant et poétique
10/10

Vous ne resterez pas insensible à la lumière que dégage ce personnage, à la fois envoûtante et solaire. On comprend aisément pourquoi André Breton a écrit un livre sur elle. Florence Perrier (comédienne et auteur de la pièce) y amène sa propre lumière qui sans aucun doute continuera de briller en vous après avoir vu la pièce.
# écrit le 15 Février


gingeradeline Inscrite Il y a 9 ans 1 critique  
Utile: Oui Non
-un moment suspendu
8/10

Ce duo de comédiens formidables rend avec grâce la magie de la rencontre amoureuse et nous font redécouvrir les mots de Breton avec simplicité et justesse.
# écrit le 06 Février


Celinedg Inscrite Il y a 6 ans 2 critiques  
Utile: Oui Non
-Un merveilleux moment
10/10

Courez-y ! De leur rencontre André Breton avait fait un roman. Nadja lui avait écrit des lettres. Quel pari génial que de les monter ensemble et de les incarner ! Ce qui relève de la performance c'est justement qu'on l'oublie. On est chavirés par le duo de comédiens servis par une mise en scène toute en finesse. L'amour à la sauce surréaliste nous touche droit au coeur. Dis, quand est-ce qu'on y retourne ?
# écrit le 24 Janvier


Pau76 Inscrite Il y a 9 ans 6 critiques  
Utile: Oui Non
-Des images fortes qui touchent à l'intimité
10/10

Florence Perrier réussit son pari : le montage du texte de Breton et les lettres de Nadja qu'elle lui adressait nous parvient dans une globalité concrète imprégnée d'images fortes. Le texte se déroule vivant, incarné, comme vécu dans l'instant et nous touche au plus profond de nous-mêmes. La mise en scène sobre permet d'entendre chacune des phrases d'une beauté incroyable. Bravo aux artistes et merci pour ce beau moment littéraire !
# écrit le 17 Janvier


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis:


Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 60 minutes soit 01h00





Evénements associés :
Une femme sans préjugés
Patito et maryàn, contes de la caraïbe et d'ailleurs
Perdues dans stockholm
Le marin
Les inassouvis
Madame pink
Aux délices
La passe imaginaire
Et pourtant c'est la veille de l'aurore
Tartuffe