Cantate pour Lou Von Salomé Studio Hebertot Affiche

Séances selon les jours

17h00 21h00
Décembre
DiLuMaMeJeVeSa
16
17181920212223
24252627282930
31
Janvier 2018
DiLuMaMeJeVeSa
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28
Cantate pour lou von salomé
du samedi 16 décembre 2017
au dimanche 28 janvier 2018
  Réduction
 


Pour être informé des prochaines dates pour "Cantate pour lou von salomé"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


réduction
 
Dès 18,00€/pers
28,00€
+ Frais 1€45/pl
jusqu'à -35%

Cantate pour Lou Von Salomé

de Bérengère Dautun , mis en scène par Anne Bouvier

Studio Hebertot, Paris

Écrivain et première femme psychanalyste : Lou suscita les passions. Nietzsche, Paul Rée, Frida Von Bulow et R M Rilke... 15 personnages renaissent !

Tout en elle était exceptionnel : beauté, intelligence, amour de la vie. L'attraction qu'elle exerçait, révélait les êtres à eux-mêmes et suscitait les passions : Nietzsche, Paul Rée, Frida von Bulow... Mais aussi et surtout Rainer Maria Rilke.
Née en 1861, elle connut le meilleur et le pire : l'âge d'or viennois (Klimt, Schnitzler) comme l'ascension d'Hitler au pouvoir.

Écrivain reconnu, auteur de nombreuses pièces de théâtre, elle fut aussi la première femme psychanalyste.
Grâce à sa rencontre fusionnelle avec Freud et sa volonté de toujours rendre l'autre meilleur, elle exerça sa profession avec ferveur et succès.

Pour servir cette cantate à deux voix, Bérengère Dautun et Sylvia Roux font renaître une quinzaine de personnages célèbres et attachants.

Àl'heure où certains droits de la femme - acquis depuis des années - risquent d'être remis en cause, à l'heure où son image risque parfois d'être réinventée, il me semblait important de rappeler l'existence de Lou Von Salomé.
Qui mieux qu'elle incarne la volonté, la joie, l'acharnement au travail, la croyance en des lendemains heureux ... et surtout la liberté ?

"Sans cesse dans le devenir, jusqu'à son dernier souffle, elle guetta le lever du soleil."

Bérengère Dautun


Auteur : Bérengère Dautun
Artistes : Bérengère Dautun, Sylvia Roux
Metteur en scène : Anne Bouvier

Prochaine Séance disponible:
Samedi 16 Déc. 2017 à 21h00

Quelques critiques de spectateurs :

Note des internautes :
9/10
4,5 avec 6 critiques
Bravo
83% Bien
17% Moyen
0% Décu
0%
Plus de critiques sur Cantate pour Lou Von Salomé »

hermione92 Inscrite Il y a 6 ans 1237 critiques 67  
Utile: Oui Non
-cantate pour lou von Salome
7/10

Texte passionnant,excellente scéographie.Madame Dautun signe la une riche"première"(d'écriture).Je partage les éloges de l'ensemble des internautes sur la "cérébralité"de cette pièce et le remarquable travail de théâtralisation de ce destin d'exception mais je serais plus critique sur l'interprétation pourtant largement encensée à la seule évocation du nom de cette grande Dame de théâtre que fut Madame Dautun dont le regard brille encore des feux de la passion(théâtrale).Sylvia Roux offre à Lou son visage de jeunesse et son jeu se révèle au fil de la pièce
# écrit Il y a 1 semaine


archives Inscrite Il y a 10 ans 6 critiques  
Utile: Oui Non
-une balade à travers une vie
10/10

excellente pièce qui nous transporte à travers l'incroyable vie de Lou Salomé, ses multiples rencontres, sa difficulté à assouvir sa soif de connaissance alors que tous les hommes (parmi lesquels Nietzche, Maria Rilke, etc.) qui pourraient l'abreuver semblent incapables de pas tomber amoureux d'elle, mise en scène délicate et passionnée tout à la fois, une réussite.
# écrit Il y a 3 semaines , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Spectatif Inscrit Il y a 14 ans 613 critiques 73  
Utile: Oui Non
-Un temps de théâtre singulier, riche et prenant. Une très belle présentation d’une égérie peu connue.
9/10

Bérengère Dautun, illustre comédienne, ex-sociétaire de la comédie française, écrit pour la première fois un texte théâtral. Pour que cette grande dame des arts de la représentation décide de prendre la plume, il fallait que le sujet en vaille la peine, la passion et l'envie d'un partage évident et généreux. C'est la personnalité hors du commun et les grands moments de l'histoire de vie sublime de Lou von Samolé qui feront cette cantate, cette ode à deux voix écrite pour nous. Pour connaître, découvrir ou redécouvrir une femme d'exception, un exemple de féminisme aboutie, totalement iconoclaste pour son époque, peu connue de nos jours. Écrit avec la sincérité du coeur et la précision d'une documentation fournie et choisie pour la transmission de l'essentiel, le texte est riche, vibrant et merveilleux à la fois. Une narration jouée et stimulée par une parole didactique pénétrante, envoutante presque comme une confession dévoilée par une femme brillante qui se livre, stimulant la hargne d'agir pour être celle qu'elle décide d'être et qui combat pour le devenir. Quinze tableaux parsèment le chemin de cette rencontre passionnante et singulière avec Lou von Salomé. De son enfance heureuse et protégée à la femme indépendante et libre qu'elle devient très tôt, elle parcourra le monde et les idées, s'engageant toujours et encore dans des recherches progressistes. Passant de découverte en découverte, de la philosophie à la psychanalyse, de la littérature à la peinture et au théâtre, de la pensée politique à la question théologique, elle croisera des personnages importants de son temps, par amour, par affection et par intérêt mutuel pour les arts et les lettres, nourrissant sa quête incessante de liberté et de bonheur. Nietzche, Rée, Klimt, Schnitzler, Frieda von Bülow, Anna Freud ou Sigmund Freud, seront notoirement des compagnes et des compagnons de parcours. Un amant romantique, Rainer Maria Rilke et un mari fidèle Friedrich Carl Andreas, seront ses deux repères affectifs dont elle saura s'éloigner à l'occasion pour vivre sa vie de femme émancipée. La mise en scène d'Anne Bouvier tisse savamment les liens entre narrations et jeux, laissant aux illustrations musicales et filmées le soin de dresser le décor des tableaux qui se suivent et qui nous interpellent. Il y a comme une allure de poésie impressionniste dans les jeux, du symbolisme lyrique dans les expressions. Bérengère Dautun et Sylvia Roux incarnent Lou par opposition ou renforcement. Troublante sensation de miroir temporel entre ces comédiennes qui représentent la même femme. Nos impressions sont marquées tout autant, qu'il s'agisse de l'autre ou de l'autre. L'ardeur de cette femme, égérie d'une époque, passe la rampe et résonne avec force et vibration au travers de ces deux présences qui n'en font qu'une. Sylvia Roux joue Lou du début à la fin de la vie représentée. Bérengère Dautun joue Lou par éclats de présence. L'une et l'autre semblent jouer en écho, une combinaison réussie, onirique et enivrante. D'autres personnages joués par Bérengère Dautun, à l'aide d'accessoires signifiants, accompagnent le personnage de Lou. Une narration jouée précise, haletante et passionnée qui éblouit le spectacle par la virtuosité et la musicalité des jeux. Bérengère Dautun fait briller ses personnages d'une vigueur farouche et d'une incroyable volonté de convaincre. Sa diction parfois martelée et ses intonations ciselées nous touchent. Sylvia Roux irradie de son charme et de son engagement dans l'interprétation. Une magnifique comédienne qui incarne une Lou von Salomé solaire et fascinante. Un temps de théâtre singulier, riche et prenant. Une très belle présentation d'une égérie peu connue.
# écrit Il y a 3 semaines


marcopanzani Inscrit Il y a 3 ans 29 critiques  
Utile: Oui Non
-Sensible, unique et précieux
9/10

Humble, fervente et assoiffée de savoir Lou von Salomé a tout pour plaire et pour déranger. Dans son texte et sur scène Bérengère Dautun s'en saisit comme d'un double. Et ce que nous voyons et entendons est beaucoup plus que du théâtre. Lou naît à St-Petersbourg le jour où Alexandre II abolit le servage. Vision, courage et farouche liberté vont la guider. Et plus Lou s'affranchit, plus elle se découvre elle-même et révèle ceux qui l'entourent. Leur exigence, leur science, leurs amours et leurs renoncements. Là où une muse réveille les arts, Lou réveille les autres, bouscule les sciences et secoue l'ordre établi. Bérengère Dautun confie à Sylvia Roux le soin de jouer ce double : de l'enfance au coeur des uniformes à la mort au coeur des idéaux nazis, l'ombre du père perdu à 13 ans plane sur cette vie unique et dense et sur la scène. Anne Bouvier y tend une toile où les marqueurs de l'histoire s'allument pour chaque tableau. Elle dispose autour les objets signifiants du destin unique de Lou : son enfance, sa sensualité, l'image de l'autre. Bérangère Dautun s'amuse à camper les figures autour de Lou : sa mère et son père d'abord, Nietzsche, Rilke, Freud et les autres, puis une Lou âgée. Les deux actrices excellent à donner au ton de la correspondance d'un texte riche et ciselé le parfum des climats à cheval sur deux siècles et le sens d'une vie unique et absolue. On ressort sous le choc de ce destin libéré et révélé avec une lumière intérieure saisissante.
# écrit Il y a 3 semaines


jean François boulogne-billancourt Inscrit Il y a 7 ans 110 critiques 6  
Utile: Oui Non
-MERCI
10/10

Le bonheur a l'état pur. L'intelligence du texte. La magie de l'interprétation. Deux talents a l'unisson. Merci pour ce cadeau. Madame Dautun, vous signez un merveilleux premier texte.
# écrit Il y a 3 semaines


alainclero75 Inscrit Il y a 4 ans 466 critiques 21  
Utile: Oui Non
-Passion....Lou Von Salomé !
10/10

Bérangère Dautun et Sylvia Roux ......surgissent sur scène en dames en noir.....et redonnent vie dans une "cantate" à deux voix à cette femme exceptionnelle ,Lou Von Salomé . Vous découvrirez que cette grande dame psychanalyste , écrivain , voyageuse a su vivre dans l'ombre des plus grands noms de son époque et sur scène par la magie et le talent de Bérangère qui a écrit ce texte,ils viennent s'adresser à nous avec le génie de leur existence . Cette Lou c'était une femme libre , instruite et géniale et son existence surprend encore aujourd'hui . Mais comme il est profond,sensible et attachant ce spectacle mis en scène par Anne Bouvier qui donne toujours de l'existence et de la force a tout ce qu'elle fait naître . A voir pour comprendre ce que vivre intensément et libre veut dire . Une belle histoire qui n'est pas seulement de la fiction et quelle superbe présence que nos deux actrices en scène.......Succès mérité !
# écrit Il y a 4 semaines


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis:


Pour Tout public
à partir de 4 ans

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 75 minutes soit 01h15

Lieu:
Studio Hebertot
Théâtre (~ 110 places)
78 Bis Boulevard des Batignolles
75017   Paris
Plan d'Accès

» Réservez votre Parking à Proximité

Région : Paris - Ile de France - (75)




Dans la même salle :


Evénements associés :
L'autobus
Le reflet cannibale
J'étais dans ma maison et j'attendais que la pluie vienne
On va faire la cocotte !
Raging bull
Simone de beauvoir le castor
Aujourd'hui
De 7 à 77 ans
Platonov
Solitude(s)