En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Les sincères Guichet Montparnasse Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Les sincères"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Guichet Montparnasse, 75014 Paris

Les sincères

de Marivaux , mis en scène par Jean-Marie Ledo

Guichet Montparnasse, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Guichet Montparnasse

La sincérité, l'amour et la vérité : quel drôle de ménage !

Une pièce de guerre et de manipulation où s'affrontent la peur, l'égoïsme, le dépit, sur fond d'intrigues amoureuses. Lisette et Frontin vont tout faire pour rompre l'union de leurs patrons en se jouant de leur vanité et de leur amour propre jusqu'à les casser tous deux.
Qui sont les sincères dans cette comédie aussi féroce et cruelle que drôle : Lisette et Fontin valets peu scrupuleux, la Marquise et Ergaste qui revendiquent parler "vrai" ou Araminte et Dorante malheureux en amour ?
C'est à vous spectateurs de répondre le plus honnêtement possible à cette question !




Port du masque, accueil, distance...
Ce qu'il faut savoir sur l'accès aux salles

Quelques critiques de spectateurs :

Note des internautes :
9/10
4,5 avec 18 critiques
Bravo
94% Bien
0% Moyen
6% Décu
0%
Plus de critiques sur Les sincères »

mc-boccanegra Inscrite Il y a 8 ans 10 critiques  
Utile: Oui Non
-Les sincères ou les surprises de l'amour de soi
10/10

Il faut aller au Guichet Montparnasse découvrir cette comédie un peu méconnue de Marivaux, amère et virtuose. Elle nous embarque dans les méandres des désirs, des tourments et des artifices amoureux. Sous le masque de la sincérité, sourd en fait la plus vénéneuse mauvaise foi. Et sous prétexte d'aimer, ce qu'on aime, c'est se regarder aimer et être aimé. On s'aime surtout soi-même, sans modération jusqu'à, pour certains, se perdre. C'est caustique - souvent très drôle - et très cruel. Jean-Marie Ledo organise ce triomphe de la manipulation et cette déroute de l'amour dans une mise en scène impeccable, huilée et subtile, encore soulignée par la façon dont les éclairages habillent les six acteurs tous épatants, justes et sobres. Leurs déplacements sont très habilement réglés, leurs tessitures respectives savamment exploitées. Tout aussi éloquente est la place ménagée aux silences. Tout cela compose comme une musique de chambre raffinée, partition pour un ensemble où chacun est tour à tour soliste, dans un savoureux dosage d'éclats et de demi-teintes. Six personnages en feinte quête de vérité. Un délice!
# écrit le 14 Mars , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Chloeghis Inscrite Il y a 6 ans 6 critiques  
Utile: Oui Non
-Sincères
9/10

À la recherche du coeur surtout de la vérité du coeur et non faire semblant Juste pour ressembler à ce que on aimerait voir dans les yeux de l autre ! La mise en scène est sobre pour laisser le texte s exprimer totalement Les acteurs jouent et n usent pas de jeux de scène superflus ! Amateurs eux ???? Laissez moi rire !! Allez y et laissez vous porter par la musique des mots
# écrit le 13 Mars , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


hernani17 Inscrite Il y a 12 ans 19 critiques  
Utile: Oui Non
-Bravo ! Merci pour la découverte de cette pièce de Marivaux !
10/10

Cette pièce est un pari plus que réussi, celui de faire résonner cette pièce de Marivaux dans un style actuel, épuré des fioritures surannées tout en en gardant l'essence et surtout le propos. Reposant sur une mise en scène aussi ingénieuse qu'efficace, le spectateur se laisse emporter avec une grande facilité dans les jeux, ici cyniques, de l'amour, rythmés par des acteurs justes et sans aucunes faiblesses d'interprétations. Si vous n'aimez pas Marivaux, il est urgent de tenter l'expérience, cette revisite inspirée pourrait très certainement vous faire changer d'avis.
# écrit le 11 Mars , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


johannaparis Inscrite Il y a 11 ans 5 critiques  
Utile: Oui Non
-Trés belle surprise! Un marivaux à découvrir!
10/10

Très heureuse de découvrir ce texte de Marivaux. Il est ici extrêmement bien servi par des acteurs qui le maitrisent à merveille et le rende facile d'accès. La mise en scène est surprenante, originale, moderne, elle plonge dans une ambiance unique qui nous saisie du début à la fin. Un grand bravo et merci! Courrez-y sans hésitez
# écrit le 11 Mars , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Molly 94 Inscrite Il y a 11 ans 9 critiques  
Utile: Oui Non
-Magistral
10/10

En ces temps suspicieux n'ayez pas peur de sortir de chez vous pour venir vous plonger dans ce marivaudage savamment orchestré par Jean-Marie Ledo où les personnage se cherchent, se croisent, s'aiment et se détestent à la fois en laissent ressortir leur moi profond dans tout ce qu'il peut avoir de plus cruel...On est happés de la première à la dernière seconde. Magistral vous dis-je...SINCÈREMENT.
# écrit le 09 Mars , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Toru Uira Inscrite Il y a 4 ans 71 critiques 3  
Utile: Oui Non
-Un Marivaux caustique, jubilatoire, bref: incontournable !!!
10/10

Que se cache-t-il derrière cette sincérité?... De la méchanceté, du fiel, de la vanité... Dis-moi que je suis sincère pour que je puisse continuer à me leurrer, à croire en mon moi fantasmé. Je suis sincère donc au-dessus des autres. Mais si tu ne me dis pas ce que j'ai envie d'entendre, rien ne va plus. Ta sincérité me blesse, insinue le doute, met mon ego à mal... Alors, finalement, c'est le mensonge qui l'emporte: je te dis ce que tu as envie d'entendre et là, tu me crois... Alors, j'arrive à mes fins. Mais est-ce une "happy end"?... Rien n'est moins sûr... On est loin, ici, d'un marivaudage classique, beaucoup plus sombre, lucide, cruel. Et ça nous plaît beaucoup. Sans doute parce que ce texte fort, intelligent et intemporel nous oblige à nous regarder en face. A découvrir sans hésiter!!!
# écrit le 09 Mars , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Boisdenghien Inscrit Il y a 13 ans 75 critiques  
Utile: Oui Non
-Une pépite de Marivaux à voir !
9/10

" Les sincères " de Marivaux dans une mise en scène de Jean-Marie Ledo est une vision sans compromission de la nature humaine sous forme de comédie bien sombre. Jean-Marie Ledo a choisi dans sa mise en scène de prolonger la main de Marivaux en montrant le côté sombre de l'humain, sa face cachée, le côté obscur de la force. Force qui le pousse par sa vanité, son orgueil, à se croire au dessus de la mêlée et d'être par dessus tous les autres : Sincères ! Nous sommes bien loin des marivaudages auxquels nous sommes habitués, quoiqu'ils aient pris une autre forme, l'amour n'étant jamais très loin du propos. Les galanteries délicates et recherchées sont plutôt celles de la sincérité selon les propos de l'auteur. Toute la question est de savoir si leur communion est possible ? Peut-on être totalement sincère tout en marivaudant ? Car être sincère n'est-il pas d'exprimer ses pensées et ou ses sentiments sans les déguiser ? Et Ergaste d'affirmer : " Je réponds de la sincérité de mes sentiments, je n'en garantis pas la justesse. " et d'ajouter que si pour paraître franc, il fallait mentir, il mentirait. Vous comprendrez ainsi toute la complexité de l'intrigue qui va se dérouler sous nos yeux. Ce soir, les couples se font et se défont au rythme des flatteries et des mensonges tout en étant sincères...sans compter la perfidie ou l'honnêteté des domestiques, toujours très présents chez Marivaux comme chez Molière, exaspérés par tant de sincérité galvaudée. L'arme absolue pour réussir, c'est la sincérité : c'est ce que croient en tout cas la Marquise et Ergaste, qui l'un et l'autre ne peuvent s'exprimer qu'en étant profondément sincères au risque de se couper du monde. Comme cette scène très drôle qui rappelle celle du Misanthrope où Ergaste ne peut concevoir autre chose que de dire la vérité même si cela l'oblige à perdre son procès. Célimène et Alceste ne sont pas très loin... Un Misanthrope qui sera très présent dans cette comédie dans laquelle le metteur en scène prendra soin de mettre continuellement entre les mains d'Ergaste un exemplaire de cette comédie. 73 années séparent la création des deux pièces... Oui être sincère avec le quidam est aisé, mais qu'en est-il de la sincérité qui réunit la Marquise et Ergaste dans l'ébauche d'un amour où naissent les sentiments, projetant même un mariage, mais laissant place à la jalousie : l'ennemi... Revenons à la genèse de l'intrigue : la Marquise est promise à Dorante, mais ce dernier est à ses yeux un vil flatteur même quand elle lui demande de lui exprimer ses défauts, qui deviennent dans la bouche de Dorante des qualités. La boucle est bouclée, c'en est trop pour ses oreilles qui n'acceptent plus les louanges. Quant à Ergaste il est promis à Araminte. Elle a beau papillonner autour de lui, il n'a d'yeux que pour la belle Marquise. Gravitent autour de ces deux couples les domestiques qui pour une fois ne sont pas amoureux ensemble mais qui complotent. Lisette est amoureuse de Dubois, valet de Dorante, qu'elle trouve plus beau que Frontin, et Frontin a donné son coeur à Marton, suivante d'Araminte, qu'il trouve plus belle que Lisette. Ils n'ont qu'un seul but pour préserver leurs intérêts, éviter à tous prix que les couples illégitimes, à leurs yeux, se forment et que les " initiaux " retrouvent leurs âmes en leur faisant comprendre qu'ils se sont toujours aimés. Jean-Marie Ledo a mis en scène cette comédie aux allures tragiques dans une " boîte noire " serpentée par un labyrinthe dans lequel les comédiens cherchent la sortie, se perdent et réfléchissent à leur condition, à leur avenir. Dans une sobriété laissant place au texte et avec une fluidité tout en sensibilité, il a construit leurs parcours à l'extérieur et à l'intérieur de leurs chemins de vie. Laissant aussi les domestiques contrôler, depuis leurs postes de guets, les allers et venues de leurs maîtres, leur laissant le loisir de mener à bien leur complot. Six comédiens sincères dans leurs jeux, si ce n'est dans leurs textes, se jaugent, s'écoutent, s'aiment, tout en affrontant leurs peurs, peurs de céder à la tentation, ou tout simplement au véritable amour. La Marquise, la coquette au bijou qui brille de mille feux est jouée par Natacha Simic. Pour lui donner le change Olivier Ducaillou, de sa voix de stentor, plongé dans ses songes du Misanthrope, est à la recherche de sa vérité. Le beau Dorante amoureux transi aux yeux pétillants est joué par Guillaume Kovacs. Maïna Louboutin est tout en finesse la délicate Araminte qui pousse habilement ses pions pour arriver à ses fins. Quant au drôle de couple formé par les deux fripons qui sèment la pagaille, dans ce jeu aux troubles manipulations, ils sont joués par Michelle Sevault pour Lisette et Jean-Marie Ledo pour Frontin. " Les sincères " une pièce méconnue de Marivaux qui mise en lumière par les comédiens du théâtre des 400 coups et l'intéressante mise en scène de Jean-Marie Ledo mérite que l'on s'y intéresse de plus près, en allant " découvrir " cette pépite.
# écrit le 03 Mars , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


ValBo2t Inscrit Il y a 3 ans 12 critiques  
Utile: Oui Non
-Les sincères où l'amour noir !
9/10

Ce n'est pas un bluette sentimentale à laquelle on assiste ici mais c'est passionnant de voir comment chacun va se sortir de la situation dans laquelle il ou elle est...l'issue semble le mariage, issue de secours alors ! C'est cruel caustique et donc drôle aussi forcément. La mise en scène beaucoup moins simple qu'il n'y paraît met le texte en avant et les personnages,tous très bien campés, au centre de la scène. C'est à voir pour découvrir Marivaux autrement qu'à l'accoutumée...allez y !
# écrit le 14 Mars


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis:


Pour Tout public

Théâtre classique

Thématique :
Grands Auteurs Classiques

Langue : Français
Durée : 80 minutes soit 01h20





Evénements associés :
Phèdre et hippolyte
À l'abordage !
Une saison en enfer
Le nez
Le mariage de figaro avec guillaume de tonquedec & bérénice bejo
La misanthrope
Racine aux enfers
Cyrano de bergerac
Le dernier jour d'un condamné
Le tartuffe texte intégral