Avis et Critiques de spectacles par ZAZACK | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

ZAZACK

Vous suivez cet utilisateur Inscrit Il y a 3 ans 19 critiques Ajouté par 1 internaute Ajouter cet utilisateur
Ses critiques



Vous êtes du même avis que "ZAZACK" et souhaitez être tenu informé
de ses prochains commentaires, Ajoutez cet utilisateur et Suivez-le.

Ses critiques



2 pages de résultats triés par
1 / 2

Comédie: Juliettes et Roméos

-Ça monte aigu chez les Capulet
8/10

J'ai découvert Jacky Goupil il y a trois ans, et vu quelques-unes de ses pièces. Je le définirais comme un entomologiste de notre société. Quel que soit le thème abordé - le jeu, l'amour, le hasard, la séduction, le sexe, ou la police -, on le voit bien, avec sa loupe, observer jusqu'à l' épuisement chacun de ses personnages. Et lorsque les sociologues traduisent leur travail par des thèses ennuyeuses, lui, décrypte le sien sur scène, avec un humour ravageur, parfois au premier degré, parfois dans les hautes sphères. Cette comédie, servie par des comédiens excellents, ne déroge pas à la règle. Tous les amoureux se reconnaîtront à une période ou une autre de leur vie. Et n'auront qu'une envie : inciter leurs amis à venir voir la pièce (tiens, c'est un alexandrin !).
# écrit le 26 Janvier


Théâtre contemporain: Kroum l'ectoplasme

-Les fantômes du purgatoire
9/10

Ce sont de petites gens, affublées de vies médiocres. Fagotées de surnoms de prédilection peu reluisants : L'Affligé, Le Taciturne, La Bougeotte, La Godiche... Le visage galipoté de blanc. Sauf celui de Kroum, parti naviguer à la conquête de la gloire, et revenu la valise remplie de linge sale. Ce sont des bornés pitoyables, embrumés chacun d'un seul rêve : se marier pour l'un ; séduire pour l'autre ; chanter et guérir pour un troisième, hypocondriaque ; écrire pour un quatrième ; conserver l'amour de son fils pour un cinquième ; faire bombance ou déchiqueter la bulle pour les derniers. L'un de ces philosophes de pacotille est obnubilé par la question existentielle : " Vaut-il mieux faire sa gymnastique le matin ou le soir ? " Bien sûr, tout confine à l'échec et, à l'exception d'un personnage qui arrive à prendre le large, le quartier conserve ses âmes. L'errance est statique. Eh bien moi, j'adore ces personnages tendres et attachants. Et lorsqu'il sont servis par des comédiens de talent et une mise en scène exceptionnelle, je ne regrette pas ma soirée.
# écrit le 15 Janvier , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


One man show: Mikaël Bianic dans Divin Divan

-Ne pas hésiter à venir !
8/10

Mickaël Bianic est un comédien robuste et généreux. Robuste par le physique et dans le propos : son cours théorique sur la psychanalyse, de Freud à Dolto, en passant par Lacan et Bethelheim, ne souffre d'aucune faille historique. Généreux parce qu'il nous offre une panoplie complète de son talent : il imite les personnages à merveille, les poussant dans leurs ultimes retranchements, joue le second degré comme personne, et mime à la perfection. On est émus, attendris, et souvent secoués de rires. Si vous voulez découvrir la psychanalyse à la sauce " bianicienne ", ne ratez pas sa prochaine consultation !
# écrit le 13 Janvier , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Théâtre contemporain: Fort comme la mort

-Subjugué...
9/10

Cette adaptation de Joseph Dekkers est remarquable, sublimée par les comédiens et le metteur en scène. On sort bouleversés de la salle. Aucun faux-pas, l'émotion ne souffre pas de mots. De plus, le Théâtre propose tout un cycle Maupassant.
# écrit le 24/12/18 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Théâtre classique: Le roi s'amuse

-Il se nomme Triboulet
8/10

Sur une musique pop jouissive, les comédiens se croisent à vive allure dans le brouhaha ambiant. Le roi s'amuse et l'on imagine aisément l' ébauche d'une comédie. Mais l' arrivée de Triboulet, le fou du roi, laisse deviner une suite plus tragique : manipulation, trahison, tromperie, malédiction, dépravation, vice, châtiment, rapt, assassinat. C'est un bouffon qui fait jouer son pantin de roi tout-puissant, le poussant à briser toutes les existences. Le vrai visage du bossu apparaît alors dans son émouvante nudité... Les comédiens sont exceptionnels avec un coup de coeur pour le rôle de l'amuseur. La mise en scène ne souffre d'aucun artifice, ce qui donne à la pièce un rythme soutenu. Rires et larmes vous combleront de bonheur.
# écrit le 20/10/18 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Théâtre contemporain: Déjeuner chez Wittgenstein

-Ce Déjeuner ne vous laissera pas sur votre faim
9/10

La Manufacture des Abbesses - ne pas confondre avec le théâtre du même nom - est un charmant théâtre de 120 sièges, à visibilité parfaite. C'est un lieu particulier à Paris, dans la mesure où il programme exclusivement des auteurs contemporains. L'accueil chaleureux de l'entrée laisse pressentir un spectacle de qualité, choisi avec amour par une équipe soudée. Ce type de texte est particulièrement difficile à exploiter dans la mesure où l'on pénètre dans la pensée et l'inconscient de l'auteur. Comment interpréter la folie, l'inceste, sans avoir soi-même de repères ? D'autre part, la mise en scène de Nicolas Lakiobatis, également sur scène, est tracée au cordeau. C'est du travail de précision qui, une fois le propos posé, entraîne le spectateur dans une spirale de rebondissements. J'entends par rebondissements, non pas l'action, quasiment linéaire, mais les changements de ton et de postures qui nous mettent si bien mal à l'aise. Enfin, au niveau technique, j'ai été admiratif du jeu des comédiens. Le talent ne suffit pas, et l'on devine des heures et des heures de souffrance, de travail acharné et méticuleux. Je souhaite longue vie à la pièce de l'Autrichien, nappée de milliers de spectateurs. Assister au Déjeuner, même si vous n'êtes pas friands de Thomas Bernhard, ne vous laissera pas sur votre faim. ZAZACK
# écrit le 29/03/18


Théâtre dramatique: La petite fille vêtue de rose

-" Ta bouche est d'une morte et tes yeux sont des roses " (Jean Genet)
9/10

Sur la façade du théâtre, l'affiche représente des jeunes femmes à la complicité amoureuse. Le cadre est champêtre. Mais dès le seuil franchi l'air frais et vivifiant de novembre devient âcre et suffocant : l'une des deux va mourir. Cette pièce, écrite au féminin, est d'une extrême brutalité, voire de cruauté. La description du milieu carcéral féminin est au-delà de tout entendement. Les couleurs défilent : du rose au noir avec arrêt au gris. Gris dont on devine en filigrane l'éclosion d'un amour saphique. On ressort de la salle secoués mais enthousiasmés par le jeu ahurissant des 3 comédiennes, la qualité du texte de l'auteure, et l'approche méticuleuse de la metteuse en scène. Ce style de dramaturgie est rare à Paris. D'où l'intérêt de vous précipiter au Montmartre-Galabru. À la fin, les comédiennes proposent aux spectateurs de prendre un verre en leur compagnie. L'air redevient respirable.
# écrit le 09/11/17


Théâtre dramatique: Juste la fin du monde

-DOUZE ANS ET UN DÉJEUNER PLUS TARD...
9/10

DOUZE ANS ET UN DÉJEUNER PLUS TARD... Juste la fin du monde est une pièce de Jean-Luc Lagarce, écrite en 1990 alors qu'il se savait atteint du sida. Son adaptation au cinéma par Xavier Dolan avec Marion Cotillard, Gaspard Ulliel, Léa Seydoux, Nathalie Baye, et Vincent Cassel a été couronnée par le Grand prix du Festival de Cannes en 2016, et autres César. Question : Comment Terry Misseraoui a-t-il fait pour acquérir les droits de ce monument, qui aurait pu être joué dans des théâtres prestigieux ? Mystère qui ne peut que s'ajouter à la qualité de la mise en scène, sobre et efficace, permettant de ne conserver que la substantifique moelle du dit et du non-dit. Trois moments symboliques m'ont particulièrement attendri : la chanson de Suzanne, en lien avec l'acte final ; la scène des parapluies - de quoi se protège-t-on ? ; et le repas pique-nique, dont on devine le déroulement sans en voir la réalité. Très fort ! D'autre part, le talent des comédiens est tel qu'il ne déparerait pas, nolens volens, avec celui des acteurs d'origine. J'ai été fort ému lorsque j'ai vu le film, mais des larmes ont coulé à la fin de la pièce. Que ces propos dithyrambiques vous incitent à vous déplacer, vous sortirez de la salle différents !
# écrit le 08/11/17 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Plateau d'humoristes: Cabaret Un Soir à Paris : Plateau d'artistes + Quiz

-UN SOIR À PARIS : CABARET PAS MORT !
8/10

Exunt Le Port du salut, L'Échelle de Jacob, La Colombe, ou l'Écluse. Enterrés à six pieds sous terre. Requiescant in pace ! Ces cabarets " Rive gauche " géniteurs des Brassens, Brel, Barbara, ou Raymond Devos font partie d'une époque révolue. Et pourtant... J'ai découvert fortuitement Le Petit théâtre du Bonheur, charmante salle empierrée de la rue Devret dans le XVIII°, accessible uniquement par escaliers. Renouant avec la tradition, le présentateur *M., très à l'aise, facétieux, accueillant, récompensant par de petits cadeaux les candidats au "quiz" de culture générale, met en valeur chaque artiste. Le programme est complet : chanson, humour, poésie, et second degré. J'ai assisté avec ravissement à des prestations de qualité, et reconnu de nouveaux talents dont certains sont de vrais professionnels aux agendas chargés. Je recommande cette adresse aux amoureux de la belle ouvrage, ou de ceux qui comme moi ont connu l'époque enchanteresse de ces cabarets d'antan. * N'ayant pas eu accès au programme, je préfère, au risque de les écorcher, ne pas citer les noms des artistes présents. Pourquoi ne pas donner le menu du soir à l'entrée ?
# écrit le 05/11/17 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Comédie: Gare au gorille !

-La culotte du gorille
8/10

GARE AU GORILLE ! J'ai eu la chance de voir la nouvelle création de Jacky Goupil en avant-première dans un charmant village du Vexin : Fontenay-Saint-Père. Le gorille est dans le commissariat. On l'entend hurler - le libidineux gorille - et le suspense demeure inhumain. Va-t-on voir la bête à poils apparaître sur scène ? Indice : la photo de l'affiche. Encore une fois, toutes mes félicitations pour ce nouvel opus, son rythme, ses accents simiesques, et ses chutes de rire au millimètre ! Quand l'almanach Vermot rejoint la Compagnie du Mardi, cela confine au sublime. Les aficion(ados) du travail de Goupil et de ses thaumaturgiques comédiens trouveront leur compte et les nouveaux venus prendront un abonnement à vie.
# écrit le 18/09/17



1 / 2


Recherche avancée

Le
Heure de la Séance:

Prix souhaité :

Type de sortie :

Titre d'événement :

Artistes :

Capacité de la salle:


Nom de la salle :

Ville ou code postal :

Type de Public :

plus de critères
Trier les résultats par :




Les Thématiques